14/08/2013

A tous celles et ceux qui prétendent défendre les enfants

A tous celles et ceux qui prétendent défendre les enfants :

en avez-vous jamais rencontré un-e, issu-e d'une de ces familles dont vous refusez de reconnaître l'existence ?
Si vous en croisez un-e et que vous lui posez la question, vous risquez fort d'être choqué-e-s par ce qu'il/elle vous répondrait, très probablement : que comme tout autre enfant, il/elle aime ses parents, ses mères ou ses pères, et qu'il/elle ne voudrait pour rien au monde les échanger.

Pourrez-vous le comprendre ? Pourrez-vous admettre qu'il existe des enfants qui sont heureux de pouvoir vivre dans de telles familles ?

La vérité est que vous n'en avez jamais vus.

Mettez donc vos convictions à l'épreuve. Vous verrez des familles si semblables aux vôtres, des femmes et des hommes, des pères et des mères qui, comme tous les autres parents, tentent d'élever leurs enfants de la meilleure façon possible.

Dans de telles conditions, face à de telles familles, face à tant d'enfants, face à des parents qui les aiment si fort, pouvez-vous vraiment prétendre parler pour eux tous ?


Dans une telle situation, demandez-vous alors plutôt ce que vous devriez faire à présent ; car quoi qu'il arrive, vous n'arriverez jamais à séparer ces enfants de leurs parents !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire